Menu
La naissance de l'idée

L'auteur du projet Denis Okhrimenko était toujours l’inventeur. En 2012-2014, il achètait des matériaux et assamblait lui-même les premiers modèles de jeux de construction dans sa cuisine. Ces premiers mécanismes étaient en bois. Voilà ce que Denys raconte :

«Je concevais et fabriquais des modèles sculptés à la main et j'écrivais toutes les instructions. Puis j'ai scellé l'emballage à l'aide d'un sèche-cheveux de construction juste sur un tabouret. Habituellement, il me fallait cinq tentatives pour le faire correctement.»
«Je concevais et fabriquais des modèles sculptés à la main et j'écrivais toutes les instructions. Puis j'ai scellé l'emballage à l'aide d'un sèche-cheveux de construction juste sur un tabouret. Habituellement, il me fallait cinq tentatives pour le faire correctement.»

Qui pourrait savoir qu’en deux ans cette idée intéresserait l'investisseur devienrdrait une véritable bombe du marché. En 2017, lorsque l'entreprise a commencé à gagner beaucoup, des conflits avec le nouveau copropriétaire ont été commencé. Denys a dû partir de zéro voire que l'entreprise comptait déjà des centaines d'employés et que les produits étaient vendus dans de nombreux pays du monde.

«À ce moment-là, pour moi, les quatre années précédentes de développement ont été absolument perdue et ça était un coup dur pour moi, - dit Denys, - mais je m’ai recueillit et trouvé une nouvelle idée.»

Pour Time for Machine, il a dû créer des schémas et des mécanismes fondamentalement nouveaux.

Denys se souvient: après avoir conçu lui-même les premiers modèles mécaniques en métal, il s'est assis à la maison sur le sol, les exécutant et essayant désespérément de ne pas perdre confiance en ce qu'il faisait. Et c'est à ce moment-là que des gens ont investi dans Time for Machine et l'ont soutenu financièrement.

Déjà en février 2017, Denys a présenté ses premiers prototypes à l'exposition de jouets Spielwarenmesse à Nuremberg, en Allemagne. C'étaient les modèles de cabriolet, des minuteries et des pièces inachevées d'autres modèles. Aucun ne fonctionnait correctement mais il y avait déjà un intérêt notable pour ces développements et de nouvelles personnes ont apparait dans l'équipe. Cependant, en respectant nos engagements nous avons rencontré des difficultés techniques.

Nous avons dû changer complètement la méthode de production. La campagne de financement participatif nous a pris beaucoup de temps et nous avons donc dépensé plus d'argent que prévu. Cependant, Time for Machine a géré la situation. Aujourd'hui, nous remercions nos premiers contributeurs pour leur appréciation et leurs encouragements.

En avril 2019, nous avons élargi notre bureau de construction faisant face à tous les problèmes technologiques. À ce moment-là, nous avons déjà développé 9 modèles pour notre deuxième campagne de financement participatif et sommes passés à la production de masse. Et c'est ainsi que de nouveaux problèmes techniques sont apparus. Nous avons dû reconcevoir 4 des 9 modèles. De plus, nous avons effectué un autre contrôle de qualité. C'était en 2019, et le retard durait déjà environ 4 mois. De plus, la nouvelle année approchait. Nous avons réussi à envoyer certains des modèles des États-Unis, et ces ensembles de construction sont parvenus à leurs propriétaires avec succès. Cependant, la plupart des modèles étaient encore emballés en Chine. Ce n'était pas seulement la veille du Nouvel An chinois, mais aussi le moment où la nouvelle épidémie se développait rapidement. Tous les modèles ont été rapidement redessinés, réparés et fraîchement emballés. La société logistique a pris nos modèles et a déclaré les avoir envoyés avant le Nouvel An chinois. Malheureusement ce n'était pas vrai et cette société a fait faillite.

Au printemps, nos modèles se sont avérés être en Russie, dans une autre entreprise logistique. Enfin, ils étaient renvoyés à notre entrepôt à Kyiv. Ainsi, après avoir voyagé partout dans le monde, nos modèles nous sont revenus. En juin 2020, Time for Machine avait subi un préjudice de réputation en raison de cette situation. Nous avons dû dépenser une grosse somme d'argent pour réaliser toutes les promesses faites à nos contributeurs. Nous sommes toujours très reconnaissants de leur patience et de leur compréhension. Tenir nos promesses est une question d'honneur pour nous, nous ferons donc de notre mieux pour empêcher que quelque chose de ce genre ne se reproduise.

Aujourd'hui Time for Machine n'est pas seulement une nouvelle tendance mais aussi une grande équipe de professionnels impliqués dans la conception, la vente et la logistique.

Retour vers le futur

Notre site utilisent des cookies. En poursuivant , vous acceptez l'utilisation de vos cookies.

Panier vide

Chercher

Vous devez vous vous identifier

Afin d'ajouter un produit à vos favoris, vous devez d'abord vous vous identifier.

Entrer